Le Marais d'Episy et la Plaine de Sorques

En cette belle journée du 23 février 2008 au Marais d'Episy et en Plaine de Sorques, près de Fontainebleau, nous avons pu constater que la Nature avait déjà pris les devants. Au rendez-vous :

Bernache du Canada, fuligule morillon, fuligule milouin, grèbe huppé(1), grand cormoran(2), canard pilet, vanneau huppé(3), sarcelle, castagneux, canard souchet, bécassine des bois, geai des chênes, étourneau, mésange bleue, mésange charbonnière, tarin des aulnes, pipit, pic épeiche, pic noir, pic vert (4), bergeronnette grise, buse variable... On a pu encore voir des amas d'oeufs de grenouilles rousses(5), pousser le potamot, se dorer au soleil la grande tortue (papillon) et même la vipère aspic, butiner les abeilles... Retrouver les photos dans l'album photos, lien à gauche.


Le Marais d'Episy

En savoir plus...

(1) Le grèbe ayant les pattes lobées, il lui est impossible de marcher au sol.

(2) Le cormoran évite les roselières, ce qui permet de protéger les alevins qu'elles abritent.

(3) Le vanneau huppé en vol : corps blanc dessous, ailes foncées.

(4) Le pic vert se nourrit essentiellement de fourmis. C'est la raison pour laquelle on le voit souvent au sol.

(5) La grenouille rousse pond de 4000 à 5000 oeufs. Mais seuls 2 ou 3 oeufs deviendront grenouilles. Les tétards mettent 3 mois à se développer et font la convoitise de nombreuses espèces comme le héron cendré par exemple. La grenouille agile se trouvera plutôt en eau peu profonde.


Le canard pilet



26/02/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres